Achat immobilier à Pau : quelle est la bonne saison pour acheter ?

Partager sur :

Vous avez commencé à chercher un bien immobilier à acheter, mais les offres jusqu’ici consultées ne semblent pas vous convenir ? Peut-être devriez-vous patienter un peu, car à certaines périodes de l’année, le marché est beaucoup plus actif. Voici ce qu’il faut retenir. 

Au printemps, vous avez une multitude d’offres

Le printemps est la haute saison de l’immobilier, car le marché est très actif à cette période. Cela se traduit par une très forte demande et une offre importante. Outre les biens proposés dans les petites annonces, de nombreux salons de l’immobilier sont planifiés pour apporter plus de nouveautés aux investisseurs. 

Le principal avantage est qu’on a l’embarras du choix, ce qui permet de trouver plus facilement le bien de ses rêves. Les seuls inconvénients, les prix sont élevés et la forte concurrence entre les acheteurs nous pousse à faire une offre au prix.

En été et en automne, les prix redescendent

Le marché est moins actif qu’au printemps, mais il reste des offres intéressantes à prix plus abordables. L’été est une bonne saison pour acheter un bien immobilier à Pau, parce que vous pouvez choisir un bien non vendu au printemps, mais à prix négocié. L’automne offre également de belles occasions, mais le choix est plus restreint. 

Le principal avantage concerne les prix plus abordables qu’au printemps. De plus, le choix reste large et vous pouvez profiter de la luminosité de ces saisons pour bien évaluer les biens lors des visites. 

En hiver, le marché est moins actif

C’est en hiver que le marché immobilier est le moins actif. Les nouvelles offres sont assez rares, mais il reste quelques biens disponibles sur le marché. Profitez de l’absence de concurrence pour bien négocier le prix, mais attention, munissez-vous toujours de bons arguments, car les vendeurs ne vont pas brader leur propriété suite à la première offre venue. 

Le principal avantage reste le prix, ce qui rend cette saison idéale pour les petits budgets.